Sélectionner une page

Un groupe en faillite

Le groupe Thomas Cool à récemment fait faillite. Et c’est plus de 600 000 clients bloqués à l’étranger dont 10 000 français. Bien que les vols soient assurés jusqu’au 30 septembre 2019, au Royaume-Uni, le groupe est inactif. En France, le groupe attend de voir ce que la loi française décide au sort des agences. La filiale française est en attente de la demande de redressement judiciaire. Les clients français pourront, eux, terminés leurs vacances comme prévu, et revenir en France à la fin de celles-ci.

Le groupe a également anticipé les moindres demandes et requêtes des clients. Les voyageurs qui n’ont pas encore profiter de leur séjour, vont être rembourser entièrement. Les personnes n’ayant qu’un simple vol et pas d’hébergement ne seront, eux, pas couvert par la garantie Thomas Cook. Mais il n’y a pas que Thomas Cook qui est concerné par cette faillite. En effet, Jet Tours, qui appartient au groupe, est lui aussi impacté par la faillite. Il n’est pas certains que les vols du retour soient assurés, Jet Tours conseille donc à leurs clients de ne pas partir à la suite d’un achat chez eux. Et Lidl Voyages, eux aussi légèrement impactés, ont proposer des solutions alternatives.

Soleil Vacances conserve les séjours Thomas Cook

Le groupe hôtelier a pris la décision de maintenir les clients Thomas Cook suite à l’annonce de la faillite. Soleil Vacances héberge des clients Thomas Cook à Grimaud, Arles et Soustons et ces séjours correspondent à 15 000 euros. Vincent Muller, le directeur général de Soleil Vacances explique  » Nous avons pris la décision de maintenir la prestation jusqu’au terme du séjour initialement prévu pour chacun des clients de nos hôtels et résidences, bien que nous ayons parfaitement conscience que les règlements ne seront pas honorés. Malgré cette situation financièrement embarrassante pour Soleil Vacances, nous n’avons pas souhaité pénaliser les clients présents et avons voulu rester fidèles à nos engagements à savoir mettre tout en œuvre pour satisfaire notre clientèle. « 

La situation financière de Thomas Cook est assez spéciale. En effet, le groupe Soleil Vacances a un en-cours d’une valeur de 350 000 euros avec Thomas Cook, répartis sur différents établissements datant de l’été 2019. Toutefois, à la suite de l’annonce de la faillite, Soleil Vacances espère bien récupérer une partie ou la totalité de cette somme.